‹ Retour

Les 11 secrets des accords de puissance – Guitar Tricks

power-chords-secrets

Les accords de puissance (ou Power Chords) sont l’un des trucs les plus cool que vous pouvez jouer à la guitare. Ce sont également les accords les plus simples à faire. Vous n’aurez besoin que de la force d’un doigt pour un accord de puissance. Ces merveilles à deux notes (qui ne sont pas vraiment des accords en soi) sont tellement simples qu’ils sont parfois appelés « cheaters chords » (accords de tricheurs).

Les accords de puissance sont utilisés dans tous les genres de musique et sont un élément clé du rock. Joués sur une guitare électrique avec un effet de distorsion, ils ajoutent de la profondeur et une couleur de son particulière. Leur son lourd et puissant aide à créer l’ambiance d’une chanson.

L’article qui suit vous montrera un aperçu du monde des accords de puissance et vous y trouverez des conseils pour les jouer.

1. Les origines de l’accord de puissance.

Les accords de puissance ont été utilisés pour la première dans les années 50 sur des enregistrements des guitaristes de blues Willie Johnson et Pat Hare. Link Wray les a utilisés en 1958 pour le morceau « Rumble ». Mais c’est Pete Townshend, membre de The Who, avec son fameux « windmill » (moulin), à qui on attribue souvent la paternité des accords de puissance.

2. Différence entre accords et accords de puissance.

Un accord est une combinaison de trois ou plusieurs notes jouées simultanément. Connus sous le nom de triades, ces accords sont constitués d’au moins une fondamentale, une tierce et une quinte. Les accords de puissance sont des intervalles. Ils sont composés d’une fondamentale et d’une quinte et peuvent également inclure en plus une de ces notes à l’octave.

3. Les accords de puissance ne sont ni majeurs ni mineurs.

Étant donné qu’un accord de puissance ne contient pas de tierce, la note qui détermine si un accord est majeur ou mineur, ils ne sont donc ni majeurs ni mineurs. Les accords de puissance sont ambigus. Ils peuvent être utilisés dans une situation où on aurait utilisé un accord majeur tout comme mineur.

4. Ils sont mobiles.

Contrairement aux accords et à leurs configurations changeantes, un accord de puissance est une position fixe que vous déplacez le long du manche de guitare pour créer différents accords de puissance. Tout ce qui change c’est le nom de l’accord et son emplacement sur le manche, pas sa forme.

5. Ils sont nommés d’après leur note fondamentale.

Les accords de puissance sont souvent appelés « quintes ». Si vous voyez un accord écrit G5, c’est un Power Chord de Sol. La fondamentale de l’accord G5 est jouée sur la sixième corde, troisième frette – un « Sol ». Si vous déplacez l’accord de deux cases jusqu’à la cinquième frette, toujours sur la sixième corde, c’est un accord de puissance de La ou un A5. Il est donc logiquement nommé d’après sa fondamentale, la 5e frette de la sixième corde est un La ». Je pense que vous avez saisi l’idée générale. En passant, si vous êtes un peu rouillé sur les noms des notes, c’est le moment de vous rafraîchir la mémoire !

6. Comment jouer un accord de puissance.

Pour gratter un accord de puissance, vous ne devez jouer que les deux ou trois premières cordes. Comme un accord de puissance ne contient pas de cordes à vide, vous ne devez jouer aucune des cordes que vous n’utilisez pas. Utilisez le bout d’un doigt pour la note fondamentale, avec le reste de votre doigt posé légèrement sur les cordes restantes dans cette case, vous empêcherez les cordes à vide de sonner. Les accords de puissance sont généralement joués rapidement et en rythme. Commencez avec des mouvements descendants puis ajoutez des déliés.

7. Laissez sonner !

Commencez avec l’accord de puissance de Sol ou G5. Pour former un accord de puissance classique, placez votre premier doigt sur la sixième corde (corde de Mi ou E), sur la troisième frette. C’est un Sol (G) et cette note donne son nom à l’accord. Ensuite, placez votre troisième doigt sur la cinquième corde (corde de La ou A), sur la cinquième frette. Gratter ces deux notes, en vous assurant que les deux sonnent bien. Maintenant, gardez la même position de main et essayez de la déplacer vers le bas du manche de votre guitare. N’oubliez pas d’empêcher les cordes à vide de sonner.

8. Ajoutez une octave.

Vous pouvez ajouter une troisième note à l’intervalle pour obtenir un son plus riche. Avec le G5, placez votre quatrième doigt sur la quatrième corde (corde de Ré ou D), sur la cinquième frette, juste sous votre troisième doigt (Vous pouvez également barrer les deux notes en cinquième case avec votre troisième doigt.). Ce sera une deuxième note de Sol, à une octave de la fondamentale.

9. Fondamentale sur une autre corde.

Vous pouvez construire un accord de puissance en utilisant la cinquième corde comme fondamentale de votre accord en décalant simplement votre main entière d’une corde vers le bas. Vous devrez passer la sixième corde en sourdine. Pour ce faire, jouez la fondamentale avec le bout de votre doigt et utilisez le reste pour empêcher la sixième corde de sonner. Posez légèrement votre doigt sur les cordes à vide pour ne pas les jouer.

10. Entraînez-vous à vous déplacer entre les cordes.

Essayez de faire un accord de puissance sur la sixième corde, puis déplacez l’accord vers le bas de votre manche. Bougez votre main dans les deux sens pour vous entraîner aux déplacements, tout en gardant les doigts en contact avec les cordes pendant que vous changez d’accord. Comme la position de la main reste identique, vous n’avez pas à lever les doigts.

11. Ne tombez pas dans le piège des accords de puissance.

Pouvoir jouer un accord de puissance de Do ne signifie pas que vous pouvez jouer un accord de Do. Ce sont deux accords tout à fait différents. Maîtriser les accords de puissance ne signifie pas que vous n’aurez pas besoin d’apprendre à jouer de vrais accords – vous devrez le faire.

À propos de l’auteur

Crée en 1998, Guitar Tricks est le premier site multimédia de leçons de guitare du Web. 16 ans plus tard, Guitartricks.com dispose de plus de 40 professeurs de guitare qui alimentent en permanence une immense bibliothèque de vidéos de cours de guitare en ligne (+8000) couvrant tous les styles de musiques, toutes les techniques, et pour tous les niveaux.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible.