‹ Retour

[TUTO] 10 Astuces pour donner un look pro à vos partitions dans Guitar Pro

[TUTO] 10 Astuces pour donner un look pro à vos partitions dans Guitar Pro

Guitar Pro 7 possède de très nombreuses fonctionnalités et options d’édition pour réaliser et mettre en page vos partitions en quelques clics. Une fois maîtrisés, ces 10 conseils vous feront gagner du temps et vous permettront de personnaliser vos partitions, recueils et exercices.

Avant de commencer, il est important de savoir que la plupart des éléments de configuration de la mise en page de votre partition sont disponibles dans la Feuille de style (Fichier > Feuille de style…). Un bouton Ouvrir… (Feuille de style) est également accessible dans l’inspecteur de partition situé à droite de l’écran.

 

 

1 – Changer vos polices

Par défaut, 3 styles sont proposés dans Guitar Pro dans la fenêtre de style : Rock, Classique et Jazz (bouton Options > Appliquer le style...). Si vous souhaitez configurer votre propre style, l’enregistrer et le partager c’est possible. Vous pouvez importer de nouvelles polices, mettre en forme le texte (changer la police, la taille, ajouter du gras, de l’italique) et changer l’alignement des textes en en-tête/pied de page. À noter que si vous utilisez une police personnalisée, celle-ci ne fonctionnera qu’avec l’ordinateur sur lequel vous l’avez installée.

 

2 – Ajouter les informations du morceau

Vous pouvez éditer un maximum d’informations sur votre partition dans l’inspecteur de partition Informations. N’hésitez pas à cliquer sur le bouton Plus pour faire apparaître l’ensemble des informations qui peuvent être indiquées : titre, artiste, album, copyright…

Pour chaque information, vous pouvez ajouter du texte sur plusieurs lignes en utilisant la touche Ctrl + Entrée et ajouter des emojis comme celui-ci 🎸.

Vous pouvez également définir certaines informations par défaut afin qu’elles soient automatiquement ajoutées à la création d’un nouveau fichier dans Préférences… > Mes informations.

 

3 – Définir un nombre fixe de mesures par système et leur largeur

 

 
Cette fonctionnalité vous permet de régler automatiquement le nombre de mesures par système et de conserver si vous le souhaitez la même largeur pour toutes les mesures. Pour y accéder, deux possibilités : Clic droit sur la partition > Mesure > Organisation des systèmes ou menu Mesure > Organisation des systèmes.

 

4 – Ajouter des accolades

 

Les accolades apportent de la visibilité à la partition et sont très utilisées dans les partitions classiques ou les recueils de partitions (songbooks). Elles sont configurées dans la Feuille de style > Systèmes & Portées > Accolades.

Elles peuvent être utilisées pour regrouper les portées d’un même instrument (tablature et notation standard pour une guitare) ou pour regrouper les instruments d’une même famille en lecture multipistes lorsque plusieurs portées d’instruments sont affichées en même temps (Vue globale > basculer monopiste/multipistes).

 

5 – Afficher les diagrammes d’accord

 

 

  • Fenêtre Accord (Touche A de votre clavier ou simple clic sur un accord dans la partition)

Dans la section Options d’affichage, vous pouvez choisir d’afficher pour chacun des accords individuellement le nom de l’accord, le diagramme et le doigté. Un clic droit sur les doigtés permet de les modifier.

  • Feuille de style > Page&Format > Diagrammes d’accord

Vous pouvez régler la taille des diagrammes d’accord et choisir de les afficher en haut de la partition et/ou dans la partition.

 

6 – Regrouper les mesures vides

 

 Pour gagner en visibilité et limiter le nombre de pages lors de l’impression, il est possible lorsqu’il y a plusieurs mesures vides ou des silences (soupirs, pauses…) de les regrouper avec un bâton de mesure. Pour cela, cliquez sur le menu Mesure > Bâton de mesure ou le raccourci Control + R.

 

7 – Utiliser les signes de répétition de mesure

 

 Pour alléger l’édition et la partition, vous pouvez utiliser les symboles de répétition : simple (Shit + %) ou double (Shift + Command + %) de répétition d’une mesure qui sont disponibles en haut de la palette d’édition.

Ces symboles signifient que le contenu de la mesure est le même que la mesure précédente ou le même que les deux précédentes et qu’il est répété une fois.

 

8 – Placer les doigtés (main gauche et main droite)

  • Dans la Feuille de style > Notation > Doigté :
    Positionnez vos doigtés avant la note, au dessus ou en dessus de la portée et de la tablature pour les deux mains.
  • Choisissez deux options d’affichage du doigté : Pour la main gauche : T1234 (pour les Anglo-Saxons) ou P1234 (pour les français).
    Pour la main droite : pimac, pimax, pimae ou timao. 

 

9 – Ajouter un texte libre, des paroles et des sections

  • Le texte libre permet d’éditer un texte où vous le souhaitez dans la partition.
    Cliquez sur la touche T de votre clavier pour éditer votre texte. Ce texte peut être en multilignes en utilisant les touches Control + Entrée.
  • Les paroles peuvent être ajoutées à votre partition. Pour cela, il vous faut cliquer sur le bouton Paroles accessible dans la palette d’édition. Pour découvrir les nombreuses possibilités de formatage du texte, nous vous invitons à consulter notre guide utilisateur.

 

 
Petite astuce : vous pouvez indiquer les sections, le nom de la personne qui chante ou toute autre information pertinente dans vos paroles en utilisant des crochets comme ceci [Refrain]. Les crochets vous permettent d’avoir l’information dans le champ de saisie des paroles mais pas dans la partition.

  • Les sections permettent d’organiser la structure de votre partition et d’indiquer où se trouve l’intro, le couplet, le refrain, le pont, le solo. Pour y accéder, cliquez sur le menu Section > Éditer… Vous avez la possibilité d’éditer une lettre (A), un nom (Couplet) et d’encadrer le nom de la section pour la rendre plus visible en ajoutant des crochets au nom de votre section comme ceci [Couplet].

 

 

10 – Améliorer la lisibilité et le déchiffrage de vos partitions

  • Placer l’accordage avant la tablature.
    Cela permet d’aider à la mémorisation du nom des cordes et à leur localisation. Option à configurer dans la Feuille de style > Page & Format > Accordage > Activer l’option Afficher l’accordage > Position > Avant la tablature.

 

 

  • Afficher la note obtenue après un bend sur la portée.
    Lorsqu’on réalise un bend on obtient une deuxième note plus aiguë, et cette option vous permet  de visualiser la note obtenue sur la portée. Cela permet d’aider à mieux comprendre l’amplitude du bend et l’intervalle entre ces deux notes.
    ( Feuille de style > Notation > Afficher la note entendue pour les bends en notation standard).

 

 

  • Augmenter les proportions globales de votre partition et ainsi rendre la lecture plus facile et agréable pour des partitions courtes ou des exercices. Ce réglage est disponible dans la Feuille de style > Page & Format > Dimensions > Proportions globales de la partition.

 

Cliquez sur l’image pour agrandir

 

  • Augmenter les proportions rythmiques afin d’espacer les notes selon leur valeur de temps. Plus la note est courte et plus elle sera rapprochée de la note qui suit. L’affichage par défaut laisse le même espace entre chaque note.
    Ex : la deuxième note d’une croche pointée double sera davantage espacée et sera placée au plus près du temps suivant.
    Configurez ces proportions dans la Feuille de style > Pages & Format > Dimensions > Proportions rythmiques.
  • Mettre en couleur les différentes voix. En arpèges, en fingerstyle, ou en fingerpicking, la polyphonie peut parfois paraître illisible. Cette option met un peu de couleur dans vos relevés en affichant l’accompagnement, le thème et les basses dans différentes couleurs dans le cas où ces parties ont été édités dans plusieurs voix.

 

C’est à vous de jouer

Quelles sont les fonctionnalités que vous avez trouvées les plus utiles ? Comment pouvons-nous améliorer l’édition de Guitar Pro ? N’oubliez pas de nous faire part de vos réfléxions en laissant un commentaire.

Si vous avez des interrogations sur Guitar Pro, n’hésitez pas à consulter notre guide utilisateur ou à nous contacter.

 

Ces articles vous intéresseront également

Les sons signature dans Guitar Pro 7

La sonorité d’un ampli à lampes dans Guitar Pro

Guitar Pro 7.5 : La mise à jour à ne pas râter

9 commentaires
  1. stern - 04 janvier 2019 à 11:33

    a moins de savoir jouer du piano, c’est a dire d’utiliser un instrument midi, sauf erreur il n’est pas possible en jouant avec une guitare d’éditer une partition, ce qui est bien dommage,

  2. Jean Reynard - 05 janvier 2019 à 1:10

    Super…
    J’attends toutefois la possibilité de coller des commentaires, et de forcer certaines altérations qu’on veut avoir très visibles même si elles sont à la clef…
    Merci.

  3. W W - 14 janvier 2019 à 6:46

    Sympathique, mais j’attends toujours une fonction (dans le mode ergonomie) qui permettrait de basculer toute les pistes (du début à la fin) dans un style « X mesures par ligne ». Ce qui permet une meilleure lisibilité et donnera un look plus pro plus facilement. Merci et j’espère sincèrement qu’en lisant ce commentaire, vous envisagerez la possibilité de l’ajout de cette fonctionnalité.

  4. Thomas Duflos - 15 janvier 2019 à 8:50

    Bonjour, est-ce que vous désirez obtenir le même nombre de mesures par ligne et appliquer un tyle sur l’ensemble de votre partition ? Merci

  5. Frédéric Bancel - 05 février 2019 à 8:33

    Bonjour à tous
    Quelqu’un a-t’il une solution pour contrôler l’orientation des traits de liaison des hammer on et pull off en tablature ?
    De ce que je comprends, ceux-ci sont placés au-dessus des numéros de frettes pour les trois premières cordes et SYSTÉMATIQUEMENT en dessous pour les trois cordes graves. Le rendu visuel est assez bizarre et pour tout dire moche …

  6. Thomas Duflos - 05 février 2019 à 1:30

    Bonjour frédéric, il n’est pas possible de changer le sens des traits de liaison des hammers et pull off. J’ai néanmoins partagé votre suggestion à notre équipe. Merci

  7. Michael Saura - 19 février 2019 à 9:08

    Bonjour je vois que Thomas Duflos est réactif alors j’en profite pour donner mes « idées » …

    Je voudrais d’abord dire Bravo pour l’évolutIon du logiciel , l’ergonomie, les sons, la clarté, et le rendu de plus en plus pro…. je ne peux « presque » plus m’en passer!

    Voici quelques points qui me gênent au quotidien:

    mettre du texte Réellement libre sans le relier à une note serait vraiment un grand pas vers l’edition Pro. En somme créer des zones de texte où on veut ,
    Le décalage des portées serait super aussi, comme la première, cela pourrait aider à suivre la structure du morceau encore plus facilement.
    Le système de poignées à la Notion de presonus est une idée géniale pour s’en inspirer.
    Dans les retours à la ligne forcés, pouvoir utiliser le mode design également pour cette mesure serait également un plus. (Faire un retour forcé sans que la dernière mesure aille jusqu’au bout)

    Au niveau de la bibliothèque d’accords, serait il possible d’y piocher les accords sans passer par l’outil, faire comme un glisser déposer? La possibilité de créer une bibliothèque de favoris qui seraient accessible dans tous les morceaux.
    Et très important, la compréhension musicale des accords, pour transposer les accords en même temps que la mélodie, pourquoi pas les entendre jouer (même basique ment comme finale) en lecture de la partition… je m’arrete Là.

    Merci beaucoup d’avoir lu jusque là et encore bravo pour tout ce qui a déjà été fait

  8. Thomas Duflos - 19 février 2019 à 10:07

    Bonjour Michael, oui en effet je suis là! Merci beaucoup pour vontre soutien et vos suggestions, je les transmets tout de suite à l’équipe d’Arobas Music.

    Pour le texte en utilisant « TXT » dans Guitar Pro 7.5 il est possible de déplacer horizontalement les mots avec la barre d’espace sans qu’ils soient au dessus d’une note.

    Merci

    Vous pouvez envoyer toutes vos suggestions à notre équipe via le support : goo.gl/tq6163

  9. Michael Saura - 22 février 2019 à 12:07

    merci Thomas

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible.